SER Blog  Customer Stories & Use Cases

Numérisation du processus de vérification des factures

Pourquoi l’IA devient indispensable

L’intelligence artificielle au service de la digitalisation du processus de vérification des factures devient un outil indispensable qui révolutionne l’ensemble du processus de facturation.

Dans cet article, nous abordons les différents aspects de la vérification des factures et les raisons pour lesquelles l’intégration de solutions d’IA est cruciale pour que l’entreprise gagne en résilience et soit prête pour l’avenir.

Types de vérification des factures

On distingue deux types de vérification des factures :

  • La vérification formelle
  • La vérification factuelle

La vérification formelle des factures sert à contrôler les informations obligatoires, c’est-à-dire les informations qui doivent impérativement figurer sur chaque facture. La vérification factuelle (ou liée au contenu) des factures permet de s’assurer que les services fournis ou les produits livrés ont bien été facturés.

Vérification formelle des factures

La vérification formelle des factures est toujours la première étape du contrôle des factures entrantes. Vous veillez à ce que la facture contienne toutes les informations requises. Celles-ci comprennent, par exemple, l’identité de son émetteur et de son destinataire, la présence d’un numéro de facture unique, la date d’émission, ainsi que la quantité et le type des produits livrés ou des services fournis.

Vérification formelle des factures : checklist

  • Émetteur de la facture : société et adresse
  • Destinataire de la facture : société et adresse
  • Date de la facture :
  • Émetteur de la facture : numéro d’identification fiscale ou numéro de TVA
  • Numéro de facture
  • Quantité et type de livraison ou détails et type des autres services
  • Délai de livraison ou de fourniture du service
  • Paiement, ventilé par taux d’imposition et exonérations fiscales
  • Réductions (par exemple, escomptes ou rabais)

Vérification factuelle

La vérification factuelle des factures permet de contrôler leur qualité. Par exemple, la facture ne comprend-elle que ce qui a été effectivement livré (et dans les délais) ?

Vérification factuelle des factures : checklist

  • Comparaison avec la confirmation de commande : les produits commandés ont-ils été facturés ?
  • Comparaison avec l’avis de réception de la commande : les produits effectivement reçus ont-ils été facturés ?
  • Toutes les conditions sont-elles remplies et les remises éventuelles ont-elles été prises en compte ?
  • Les taxes appliquées sont-elles conformes aux exigences légales ?
  • Le nombre de documents justifiant les transactions mentionnées sur la facture est-il suffisant ?

Les 7 étapes de la numérisation du processus de vérification des factures

La vérification manuelle des factures entrantes est chronophage et sujette aux erreurs. C’est pourquoi un processus de traitement digital des factures doit s’inscrire dans la stratégie de numérisation de chaque entreprise. Il commence par la numérisation du courrier entrant et se termine par l’archivage à valeur probante dans un système de gestion documentaire (GED) certifié. Détaillons-le :

  1. Réception et numérisation des factures : les factures papier entrantes sont numérisées, puis transmises à la GED au format PDF. La GED collecte les factures déjà reçues au format électronique (par e-mail par exemple) directement, de manière indépendante et entièrement automatique par le biais d’interfaces. Il peut s’agir d’une boîte aux lettres destinée à la réception des factures pour l’ensemble de l’entreprise dans Outlook. La GED récupère les documents grâce à l’interface de Microsoft Office 365, puis les transfère dans le flux de facturation.
  2. Extraction des données de facturation : grâce à la reconnaissance optique des caractères (OCR), la GED facilite l’exploitation de toutes les données de la facture scannée. Elle capture ensuite automatiquement toutes les informations pertinentes (numéro de facture, montant, date de livraison, articles) et les stocke sous forme de métadonnées structurées. Si la facture électronique reçue est au format XRechnung ou ZUGFeRD, les métadonnées fournies sont déjà dans un format structuré.
  3. Enregistrement des factures dans le facturier numérique : toutes les factures entrantes sont stockées chronologiquement dans le facturier numérique en vue de leur traitement ultérieur.
  4. Vérification formelle et factuelle : un employé de la comptabilité vérifie l’exactitude de la facture et l’exhaustivité des informations. La facture est également comparée à la confirmation de commande et à l’accusé de réception de la commande.
  5. Validation par un employé autorisé : avant d’être comptabilisée, la facture doit être validée par un employé. Il s’agit généralement d’un salarié du service des achats ou d’un employé habilité du service qui a passé la commande. En cas de comptabilisation automatique, généralement pour des factures d’un faible montant, la validation de la facture n’est pas nécessaire et elle est immédiatement comptabilisée après sa vérification.
  6. Comptabilisation de la facture : la facture est saisie dans le logiciel de comptabilité, officiellement validée pour paiement et comptabilisée par un employé.
  7. Archivage à valeur probante : après la comptabilisation, tous les documents concernés (facture, confirmation de commande, bon de livraison) reçoivent le statut inactif avant d’être archivés dans la GED de manière inaltérable et selon les principes de traçabilité en cas d’audit. Les personnes autorisées continuent d’y avoir un accès en lecture seule, et les modifications ne sont plus possibles.

En numérisant le processus de vérification des factures, vous augmentez votre efficacité et réduisez considérablement le taux d’erreurs. Vous veillez ainsi aussi à ce qu’il soit entièrement documenté en vue de vous y référer ultérieurement et d’éventuels audits.

Guide de la gestion documentaire (GED)

Comment un DMS peut-il améliorer l'efficacité de votre organisation ? Quel est le système qui vous convient le mieux ? Ce guide pratique vous aide à trouver et à mettre en œuvre le SGD qui vous convient. Il comprend des listes de contrôle, des exemples concrets, etc. 

Lisez maintenant

L’importance de l’OCR dans la numérisation du processus de vérification des factures

La reconnaissance optique des caractères (OCR) joue un rôle crucial dans la digitalisation du processus de vérification des factures.

  • Numérisation précise du contenu des factures : l’OCR permet de convertir avec précision le contenu des factures en données numériques et de saisir toutes les informations.
  • Métadonnées structurées : en stockant le contenu des factures sous forme de métadonnées structurées, vous rationalisez leur gestion.
  • Élimination de la saisie manuelle des données : grâce à l’OCR, vous n’avez plus besoin de saisir manuellement les données des fichiers PDF ou des documents originaux, ce qui minimise les sources d’erreurs.
  • Réduction du nombre de changements de support : la numérisation à l’aide de la reconnaissance optique des caractères élimine entièrement les changements de support, augmentant ainsi la précision et la fiabilité de l’ensemble de votre processus de vérification des factures.

Bureau de facturation médicale Ärztliche Verrechnungsstelle Büdingen GmbH

SER développe, vend et installe des logiciels de gestion de contenu d'entreprise (Enterprise Content Management, ECM).

Lisez maintenant

L’IA : l’avenir de la numérisation du processus de vérification des factures

Vérification des factures basée sur l’IA : principaux avantages

  • Processus extrêmement rapide : ✓ Un gain de temps de plus de 50 %
  • Processus hautement sécurisé : ✓ Pas de changements de support ✓ Pas de fautes de frappe

✓ Recoupement avec la confirmation de commande en quelques secondes

  • Processus économiquement avantageux : ✓ Payer uniquement ce qui a été livré ✓ Respect des délais d’escompte ✓ Pas de délais de paiement non respectés ni de frais de relance

Pourquoi l’IA est indispensable au processus de vérification des factures

L’intelligence artificielle est une étape nécessaire dans le monde des affaires d’aujourd’hui pour rester compétitif et renforcer l’efficacité de vos processus opérationnels. Grâce à une utilisation ciblée de l’IA, vous pouvez révolutionner votre processus de vérification des factures et donner un coup d’accélérateur décisif à la réussite globale de votre entreprise.

Le contrôle minutieux des factures constitue le fondement de nombreux autres processus d’entreprise. Lorsque vous y greffez de l’intelligence artificielle, vous refondez entièrement vos processus, ce qui ouvre un large éventail de possibilités d’optimisation des ressources.

Questions fréquentes au sujet de la digitalisation du processus de vérification des factures

Quels sont les avantages de la numérisation du processus de vérification des factures ?
La digitalisation du processus de vérification des factures garantit une vérification efficace et précise des factures entrantes, réduit considérablement les taux d’erreur, diminue les coûts et permet l’archivage à valeur probante en vue d’une vérification ultérieure et d’éventuels audits.
Qu’est-ce que la vérification des factures ?
La vérification des factures comprend deux étapes cruciales : la vérification formelle et la vérification factuelle. La vérification formelle consiste à vérifier la présence des informations obligatoires sur la facture. La vérification factuelle évalue le motif de la facturation et la bonne prestation des services.
Comment la facture est-elle vérifiée ?
La vérification des factures comprend l’examen approfondi de toutes les informations qui y figurent, y compris le nom de l’entreprise, les taux d’imposition et les quantités. Si tout est correct, la facture est validée, puis les opérations suivantes du traitement sont exécutées (par exemple, sa comptabilisation et son archivage à valeur probante).
Combien de temps dure la vérification des factures ?
La vérification des factures peut être considérablement raccourcie par l’utilisation de solutions numériques. Dans l’idéal, le processus peut être accéléré d’environ 50 %, selon la complexité de la facture et l’efficacité du logiciel.
Qu’est-ce qu’une vérification formelle des factures ?
La vérification formelle est la première étape de la vérification des factures entrantes. Au cours de cette étape, vous vous assurez que la facture contient toutes les informations requises.
Qu’est-ce qu’une vérification factuelle des factures ?
La vérification factuelle est la deuxième étape de la vérification des factures entrantes. Cette étape permet de vérifier si les services fournis ou les produits livrés ont été correctement facturés.

ECM platformTraitement des factures

Retour

Cela pourrait aussi vous intéresser

Certification ISO 27001

SER certifié ISO 27001 pour la sécurité de l’information

SER est fier d’annoncer avoir obtenu la certification ISO 27001, démontrant ainsi son respect des normes internationales les plus rigoureuses en matière d’intégrité, de confidentialité et …

En savoir plus

SPARK Matrix™ Content Service Platform 2022

SER désigné leader sur le marché des services de contenu

SER, principal fournisseur de solutions intelligentes d’automatisation du contenu, annonce aujourd’hui avoir été désigné leader dans l’étude internationale SPARK Matrix™ Content …

En savoir plus

La solution Doxis Contract Management de SER fait une fois de plus l’unanimité auprès des utilisateurs et obtient le titre de « Champion »

Doxis Contract Management est le « Champion »

Selon une étude comparative indépendante menée par la société techconsult, intitulée « Professional User Rating: Digital Solutions 2023 », la solution Doxis Contract Management fait …

En savoir plus